BREAKING NEWS: ? DandyBox dévoile son nouveau coffret cinéma: #DBxDjango ?

 In Culture, DANDYBOX, Discover, LIFESTYLE

Paris, le 23 avril 2017

Cher Dandy,

A l’image de notre fameuse DandyBox x The Nice Guys en collab’ avec le bon Ryan Gosling ou encore Dandybox x Snowden en collaboration avec le très grand Oliver Stone, nous aimons nous associer avec les Dandyfilms du moment.  Cette année, nous pensons à nos amis mélomanes: à l’occasion de la sortie du film événement retraçant la vie du fabuleux Django Reinhardt, DandyBox s’associe à Pathé Films pour vous proposer un merveilleux coffret en édition limitée #DBxDJANGO. Le contenu de cette dandy sélection fait en effet écho à la vie de ce grand musicien en constante mouvance.

BOXFORMATFB-min

Mais avant de vous en dire plus sur ce merveilleux coffret, faut-il encore bien connaitre le personnage:

1/ Une forme de Dandysme

Django a vécu son enfance dans une roulotte et pour lui la culture manouche était très importante. Cela signifie pour l’époque : Foulard bleu à gros pois blancs très à la mode, chemises de couleurs violentes (sur les photos en noir et blanc, il faut faire fonctionner son imagination !) et surtout, look de « maquereau » avec cheveux gominés, moustache en filet de pinceau au dessus de la lèvre supérieure (Django adorait Clark Gable…), cigarette à la bouche et parfois chapeau mou, bien mou comme un bob de mamie. Mais assumé, ça en jetait.

f59e64435352482ce023f3ec5512644a

2/ Django, l’idole des Zazous

Qu’est-ce qu’un zazou ? C’est un rebelle de l’Occupation, un jeune qui ne veut pas ressembler à un boy scout de la jeunesse hitlérienne et qui compose son look – urbain – de façon à ce qu’on comprenne bien qu’il ne va pas chanter des chansons militaires autour du feu le soir au bivouac. Désolé pour le côté Jack LONDON que certains auront en tete, les tempes et la nuque rasées que nous affectionnons également mais là, c’est hors-sujet. Le zazou s’appelle zazou depuis que Johnny HESS (un chanteur avec qui Charles TRENET faisait un duo et peut-être aussi autre chose…) avait chanté dans une chanson : « Je suis swing, je suis swing, zazou, zazou, zazou zazou-zé. » Il reprenait une forme de scat d’un grand swingueur (qui joue et chante dans les blues brothers) : Cab CALLOWAY. C’est lui qui fait dans les blues brothers : o-di-o-di-o-di-o, a-di-a-di-a-di-a-di-a, scoublibou, scoublibou, scoublibou-blibou-blibou. Ça doit vous dire quelque chose…

Bref le zazou a une veste à carreaux très longue, avec des épaulettes, une cravate en lacet de chaussure, les cheveux tirés en arrière et lissés à l’huile, une banane-touffe frisée sur le dessus très similaire à celle de BASHUNG début 80, un air mi-blasé, mi-arrogant, un pantalon à pinces immense et resserré aux chevilles, des chaussures avec des semelles énormes (occupation oblige) et des chaussettes voyantes. Une bonne grosse bague voire un anneau à l’oreille sont les bienvenus. C’est le style que Boris VIAN caricature dans « j’suis snob ».

Django, de son côté, est souvent représenté avec un look de zazou « modéré » mais la coupe est là : les cheveux gominés avec la raie bien nette façon crâne verni, la veste en tweed bien XXL, le pantalon à pinces énormes et les paraboots avec le gros bourrelet dessus. Souvent la cigarette à la bouche et surtout le foulard de diseuse de bonne aventure !

Le zazou :

1-JEFKeJEd4PO5smPVeOTZwQ

Le bon Django, avec les cannes à pêche au fond de la roulotte, détail qui a tout un écho…


django
Bref, un grand Dandy, un merveilleux film et une DandyBox qui sublime le tout. A commander sans plus tarder sur www.DandyBox.com.
Recent Posts

Leave a Comment

Contactez nous

Au plaisir de vous lire...

Not readable? Change text. captcha txt